Clou & Lili Production est une jeune société lyonnaise de production audiovisuelle.

Clou & Lili Production tend à construire une forme d’intelligence collective à géométrie variable selon les sujets sociétaux qui l’animent.

Avec "Boire pour éteindre Fumer pour rallumer", il s'agit de suivre la trace d'un ami commun : Martial Noury, mort le 16 août 2019 dans des conditions aussi tragiques que mystérieuses.

Le collectif, la pétition, la page fb : différentes entités se sont dressées spontanément et sont allées chercher chez les avocats et la famille les ressources nécessaires pour réclamer justice.

Dossier de presse : « Boire pour éteindre Fumer pour rallumer »

Le collectif

Le collectif NON OMNIS MORIAR (Je ne meurs pas tout à fait) est né spontanément à la mort de Martial. Il est resté mobilisé. Il est devenu protagoniste actif de la réalisation. Le film ne se serait pas fait sans lui.

les avocats

Audrey Rajca & David Letiévant, avocats pénalistes du cabinet Letiévant, représentent la famille Caumont dans la plainte avec constitution de partie civile déposée au tribunal d'Avignon

la page facebook

Dans les jours qui suivent l'annonce du décès de Martial dans des conditions aussi violentes que mystérieuses, une page facebook se créé pour : "organiser une veillée en son honneur et partager sa mémoire". Le groupe continuera à alimenter l'actualité concernant l'affaire jusqu'à aujourd'hui.

la famille

Seule la famille proche de Martial Noury pouvait réclamer justice. De gauche à droite : Justine Caumont, nièce de Martial ; Valérie Caumont, soeur de Martial ; Benjamin & Antonin Caumont, neveux de Martial et Claudine Sauter, mère de Martial (absente sur la photo).

la pétition

Dans les jours qui suivent l'annonce du décès de Martial dans des conditions aussi violentes que mystérieuses, une pétition est lancée : "une enquête de police doit être menée pour élucider les conditions du décès de Martial." Le groupe continuera à alimenter l'actualité concernant l'affaire jusqu'à aujourd'hui.

commentaires

Martial était une figure attentive et joviale de notre Croix-Rousse. J’ai un pincement de cœur à chaque fois que je passe Grande Rue devant la BNP. Il manque. Il nous manque. Il me manque. Merci de faire la lumière sur cette histoire. Merci de faire en sorte que justice soit rendue. Florence - 10/10/2019 à 16:11:08
Pour Martial et pour tous les hommes et femmes qui disparaissent dans l’indifférence .. Les marginaux sont rejetés et ignorés car pas conformes à l’image « obligatoire » ... La justice est un droit ... Article 1. Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité. Fred - 09/12/2019 à 10:12:48
car je veux que toutes les personnes sont traités de la même façon – aussi après la mort
Alexandra – 21/02/2020 à 16:11:08
Je souhaite que la vérité soi faites sur le décès de Martial
Erwan – 05/02/2020 à 20:37:02
 
 
Pour la dignité. Pour l’Humanité. Poir Martial !
Anonyme – 25/11/2019 à 22:15:10
 
Pour martial

Alexandre – 09/10/2019 à 20:54:15